FINAL-VF-redim.png

3 raisons d’opter pour la co-construction afin d’accélérer la mise en place de votre stratégie post covid-19

Dans un article publié en mars dernier dans le Financial Times, l’écrivain Yuval Noah Harari, auteur du best-seller Sapiens, nous expliquait que face à la crise planétaire du covid-19 « nous avons absolument besoin d’un esprit de coopération et de confiance internationales ». Si dans son esprit, cette coopération doit s’opérer entre les états et s’oppose à une forme de repli nationaliste, chez Green Soluce, nous sommes convaincus que cet esprit de collaboration doit s’initier dans tous les projets d’innovation en lien avec l’immobilier et la ville.

Cette semaine, Green Soluce vous propose de (re)découvrir les approches de co-construction que nous avons identifiées, conçues et développées pour les acteurs de l’immobilier et de la ville, tout particulièrement.

1 – La co-création interne, une ressource à mobiliser pour définir des projets pertinents?

La première approche de co-création est la collaboration avec l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise. En effet, si la R&D est historiquement réservée à une équipe dédiée, les démarches d’ateliers et de design collaboratif mutualisant les différentes équipes support et opérationnelles de l’entreprise permettent d’imaginer des projets à la fois innovants, réalistes et viables.

En effet, la complémentarité des savoirs et les visions des différentes équipes de l’entreprise permettent d’imaginer des solutions globales.

Ainsi, lors d’ateliers que nous avons organisé sur le confort d’été, la multiplicité des profils réunis a permis de faire émerger des solutions techniques qui n’étaient pas identifiées par l’équipe en charge de ce projet initialement.

2 – La collaboration avec ses parties-prenantes pour accélérer la génération de solutions innovantes

L’ouverture à son écosystème de partenaires et parties prenantes peut être envisagé comme second niveau de co-création. Le secteur de l’immobilier et de la ville est naturellement un domaine qui repose sur un écosystème d’acteurs variés ayant intérêt à collaborer pour concevoir la ville.

Ainsi, connaître et interroger l’ensemble des parties prenantes qui gravitent autour de son entreprise permet de comprendre leurs attentes et besoins, mais aussi les solutions techniques qu’elles proposent pour répondre à des besoins spécifiques propres. L’exemple des murs anti-bruits présentés par l’architecte Pascal Amphoux, permettant de générer de nouveaux usages ou de nouvelles manières d’exploiter les espaces, illustre ces nouveaux besoins qu’apportent des solutions techniques. De la même manière, en s’appuyant sur les nouveaux modèles de bureaux, on peut imaginer des concepts de logement ou de commerces innovants.

Pour mettre en place une démarche d’idéation ouverte, il est nécessaire de s’appuyer sur des méthodes de brainstorming (techniques qui consistent à réunir un groupe de collaborateurs afin qu’ils produisent collectivement un maximum d’idées nouvelles sur un thème donné) reconnues et spécifiquement adaptées au secteur de l’immobilier et de la ville. Ces méthodes permettent à chaque participant de s’exprimer, de générer des idées pertinentes, en réponse à une problématique posée.

3 – L’ouverture à des publics externes, une solution pour se projeter dans un avenir proche ou lointain.

Le dernier niveau de collaboration que nous souhaitons valoriser est l’ouverture de sa démarche à l’ensemble de son écosystème ou à des organisations externes, écoles et associations pour avoir un point de vue renouvelé et se projeter dans une vision prospective de son activité.

Ce type de démarche de collaboration permet de s’appuyer sur l’expérience de publics non experts pour comprendre leur perception de ses offres et produits et imaginer des solutions qui correspondent à un marché en évolution.

Faire appel à des publics externes est aussi l’occasion de bénéficier d’une vision simplifiée et sans analyse préalable des problématiques.

Afin de mettre en place ce genre d’atelier ouvert au public pour réinventer sa stratégie d’innovation, il est nécessaire de s’appuyer sur une méthodologie de prospective ou d’idéation stratégique permettant de cadrer les échanges, tout en laissant libre court à l’idéation. L’objectif est de générer des idées ou scénarios de développement, puis de les faire évoluer pour les rendre réalisables ou pour identifier les opportunités à explorer.

Pour en savoir plus sur ces trois niveaux d’ouverture et de co-création, nous vous proposons de participer au webinaire organisé par Green Soluce le 30 juin 2020. En effet, dans le cadre des mardis de la transition, nous organisons un webinaire sur ce sujet. Nous aurons la chance d’accueillir Soraya Terki-Hassaine de Sogeprom et Olivier Barge de Prologis qui viendront témoigner de leurs expériences.

Quels sont les méthodes et outils de co-construction et d’innovation pour accélérer la mise en place de votre stratégie post covid ?

Article écrit par Baptiste Estignard pour Urban Chronicles™

Green Soluce vous accompagne dans votre démarche de co-construction avec une méthodologie agile et sur-mesure. Contactez-nous pour échanger sur vos besoins et nos solutions ! Contactez-nous pour échangez sur vos besoins et nos solutions !

Green Soluce3 raisons d’opter pour la co-construction afin d’accélérer la mise en place de votre stratégie post covid-19
Share this post