Visuel-V1-e1555573175905.png

Entretien avec Sabine Desnault, Directrice Exécutive R&D, Innovation et RSE, GECINA

Propriétaire-gestionnaire d’un parc immobilier situé à 97% en Ile de France, GECINA, foncière spécialisée dans la centralité et les nouveaux usages a récemment lancé YouFirst, sa marque relationnelle pour continuer à inscrire l’innovation durable au cœur de son métier et anticiper les attentes de ses clients à travers des services de haute qualité.

Chroniques UrbainesTM vous propose d’en apprendre davantage sur la stratégie RSE de GECINA grâce à nos échanges avec Sabine Desnault, Directrice Exécutive R&D, Innovation et RSE de GECINA.

Green Soluce : Gecina est un acteur reconnu pour ses engagements en faveur du développement durable qui a construit sa politique RSE autour de 4 grandes priorités : le bas carbone, l’économie circulaire, le confort et le bien-être de l’occupant et la biodiversité. Pourquoi et comment avez-vous choisi ces axes majeurs ?

Sabine Desnault : Ce sont les axes historiques de la politique RSE de GECINA qui s’est construite comme une réponse globale aux enjeux écologiques de notre activité, notamment les priorités « bas carbone » et « économie circulaire ».
Notre action pour la biodiversité relève plus d’un engagement fort de GECINA que d’une attente du marché. Tout un chacun doit s’interroger sur son modèle d’affaire et son impact global sur l’environnement. C’est pour cette raison que nous nous engageons pour la préservation de la biodiversité alors que les analyses de risques réalisées dans le cadre de nos déclarations de performances extra financières ne l’identifient pas comme un sujet prioritaire.
Augmenter la sensation de bien-être des utilisateurs, c’est tout simplement l’idée que se fait GECINA de la vie dans ses immeubles qu’il s’agisse de bâtiments tertiaires ou résidentiels. Bien que ce sujet s’impose assez facilement comme une priorité pour les acteurs de l’immobilier, il peut être abordé selon des approches différentes :

  • Une approche technique comme la qualité de l’air, le traitement de la lumière ou encore de l’acoustique ;
  • Une approche fonctionnelle à travers l’aménagement des espaces ;
  • Une approche servicielle via les services que nous pouvons proposer à nos utilisateurs ;

Figure 1 : Priorités de la politique RSE de GECINA. Source : GECINA

Green Soluce : Le risque climat est un enjeu devenu central pour le secteur de l’immobilier. Comment abordez-vous spécifiquement cet enjeu, notamment pour embarquer vos collaborateurs sur ce sujet ?

Sabine Desnault : Cette question est abordée de différentes façons chez GECINA.

Des analyses spécifiques sur la vulnérabilité climatique de nos immeubles de bureaux notamment ont permis de mieux qualifier le risque. La localisation géographique de notre parc, essentiellement en Ile-de-France, est une chance. Mis à part des crues exceptionnelles, nos immeubles ne sont pas soumis à des risques climatiques majeurs.

Notre politique « bas-carbone » ambitieuse constitue aussi une partie de notre réponse en termes d’adaptation face aux enjeux climatiques. A ce titre, GECINA vise une réduction de 60% de ses émissions de CO2 en 2030 par rapport à 2008 et la neutralité carbone en 2050. Pour accompagner cette dynamique, notamment au sein des équipes du Groupe, un fonds carbone interne a été mis en place fin 2018. Ce dispositif novateur à l’échelle du secteur taxe chacune des Business Units de GECINA en fonction de ses émissions de CO2. Cela permet non seulement de déployer la politique « bas-carbone » à l’échelle du groupe et de chaque collaborateur mais aussi de financer, à partir des sommes récoltées, des projets innovants qui accélèrent la transition écologique et énergétique.

La clef, c’est de fédérer les collaborateurs autour des enjeux du changement climatique et de la transition énergétique et de leur donner les moyens et les outils pour agir. Dans ce sens, chacun des collaborateurs est impliqué à travers objectifs RSE à atteindre. Ainsi, la question du climat a fait l’objet d’un travail d’approfondissement et de pédagogie auprès des différentes Directions de GECINA pour préciser ces objectifs mais surtout définir des indicateurs et des moyens pour les atteindre. Pour compléter ce travail pédagogique, 100% des collaborateurs seront sensibilisés dans les prochains mois aux enjeux du climat en participant de façon ludique et collaborative à la réalisation d’une fresque climat.

« Ce n’est pas tout d’énoncer des grands objectifs, il faut être au plus proche du terrain et des acteurs opérationnels pour qu’ils s’approprient les enjeux mais aussi les outils pour y répondre »

Green Soluce : Vous travaillez actuellement sur les enjeux d’économie circulaire. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ? 

Sabine Desnault : Les enjeux de l’économie circulaire dans le secteur de l’immobilier peuvent être segmentés selon deux grands ensembles. L’économie circulaire en phase de construction est davantage associée à la gestion des matériaux, notamment à leur réemploi à travers des plateformes d’échange. C’est une pratique de plus en plus mature dans le secteur immobilier qui est déjà mise en place chez GECINA et que l’on cherche à consolider. L’économie circulaire d’exploitation, en revanche, n’est pas encore assez développée. C’est un véritable enjeu pour les propriétaires-gestionnaires à l’image de GECINA qui souhaitent gérer leurs parcs immobiliers dans la durée en valorisant les énergies fatales, en recyclant davantage leurs déchets ou en réutilisant les eaux de pluie par exemple. L’économie circulaire en exploitation, thématique sur laquelle les équipes de Green Soluce et de Backacia nous appuient, est à mon sens un sujet prospectif qui nécessite un état des lieux des solutions potentiellement applicables sur notre parc en construction mais aussi en réhabilitation.

Green Soluce : Gecina a la volonté d’inscrire la RSE au cœur de sa stratégie. Comment cela se traduit-il concrètement ? Arrivez-vous notamment à lier performances RSE et performances financières ?

Sabine Desnault : RSE et performance financière sont intimement liées chez GECINA. A titre d’exemple, le Directeur Financier est le sponsor du fonds carbone interne qui a été coconstruit par la Direction Financière et la Direction RSE.
Par ailleurs, GECINA a mis en place deux « performance-based loans » appelés aussi « green loans » qui sont indexés sur un certain nombre de critères de performance extra-financière que nous nous attachons à respecter avec une grande rigueur. Ces dispositifs financiers qui ont été mis en place à l’aide de la Direction Financière ont un impact économique direct en réduisant le coût de l’argent.

Une chose est claire pour la Direction Financière mais aussi de façon plus globale à l’échelle de GECINA : la performance RSE est un facteur qui contribue à la valeur du parc immobilier dans son ensemble. Cette volonté d’être une société profondément engagée pour la RSE tout en augmentant la valeur d’usage du patrimoine, portée fortement par Méka Brunel Directrice Générale de GECINA, s’intègre parfaitement dans le modèle de GECINA, qui au moment de l’acquisition d’un bâtiment cherche à insuffler la plus grande valeur possible.

Green Soluce : Pour conclure, quel est le message porté par Gecina derrière son changement récent d’architecture de marque ?  

Sabine Desnault : YouFirst, c’est le basculement d’une démarche B2B classique vers une approche B2B2C grâce à une marque relationnelle et servicielle qui répond directement aux besoins de ses clients finaux. Notre ambition est de placer l’utilisateur final au cœur de la démarche de GECINA pour l’accompagner, lui simplifier la vie et globalement contribuer à lui fournir une meilleure qualité de vie.

Propos récoltés et retranscris par François Aze et Ella Etienne pour Chroniques UrbainesTM  

Pour plus d’informations sur l’immobilier et la ville agile de demain, prenez contact avec Green Soluce et découvrez nos offres de services ici.

Green SoluceEntretien avec Sabine Desnault, Directrice Exécutive R&D, Innovation et RSE, GECINA
Share this post