Visuel-article-V2-1-e1552492555203.png

Interview exclusive avec Dominique Conti, Responsable des Opérations Immobilières de l’Union des Caisses Nationales de Sécurité Sociale

Fédération d’employeurs, l’Union des Caisses Nationales de Sécurité Sociale (UCANSS) assure des tâches mutualisées de la gestion du Régime Général de Sécurité Sociale. Elle peut se voir confier de la part des caisses nationales (CNAMTS, CNAV, CNAF, et ACOSS), des missions sur les questions relatives aux conditions de travail du personnel des organismes ou sur tout sujet de fonctionnement des organismes d’intérêt commun, notamment pour les opérations immobilières.

La direction du développement durable, des achats et de l’immobilier, assure aussi l’optimisation globale de la gestion de leur patrimoine et la sécurisation du suivi de leurs opérations immobilières (4.5 millions de m² environ, uniquement tertiaire), tant sur l’aspect budgétaire, réglementaire que juridique. Au sein de cette direction, Dominique Conti est responsable du département des opérations immobilières.

Green SoluceInterview exclusive avec Dominique Conti, Responsable des Opérations Immobilières de l’Union des Caisses Nationales de Sécurité Sociale
Visuel-1-e1553074322667.jpg

Comment former vos collaborateurs et éduquer les citoyens aux enjeux de la RSE ?

Aujourd’hui, les entreprises, les collectivités territoriales et les Etats se fixent des objectifs et s’engagent dans des politiques ambitieuses en faveur du développement durable avec la volonté qu’elles soient déployées sur le terrain. C’est le rôle que joue la sensibilisation et l’embarquement des parties prenantes : faire en sorte que les politiques RSE et développement durable ne restent pas une liste d’objectifs mais trouvent leur réalité dans l’engagement de toutes les équipes.

Green SoluceComment former vos collaborateurs et éduquer les citoyens aux enjeux de la RSE ?
Visuel-article-V2-1-e1551262048855.png

[ENTRETIEN CROISE] Rencontre avec Eric Groven, Directeur Immobilier des Réseaux France du Groupe Société Générale et Président de SOGEPROM, et Christophe Dumas, Directeur Général de LaVilleE+

Pour ce dernier rendez-vous de la saison 5 de Chroniques Urbaines « RSE & immobilier », nous avons rencontré Eric Groven, Directeur Immobilier des Réseaux France du Groupe Société Générale & Président de SOGEPROM et « Sponsor du Grand Paris », et Christophe Dumas, Directeur Général de la start-up LaVilleE+, issue du programme de création de startups du Groupe Société Générale.

Lors de cet entretien croisé, nous avons évoqué les ambitions de la Société Générale en matière de finance responsable et la vision de chacun pour la ville durable et agile de demain. Découvrez également comment la start-up interne souhaite accompagner la Société Générale et d’autres acteurs pour la construction de nouveaux quartiers.

Green Soluce[ENTRETIEN CROISE] Rencontre avec Eric Groven, Directeur Immobilier des Réseaux France du Groupe Société Générale et Président de SOGEPROM, et Christophe Dumas, Directeur Général de LaVilleE+
ImageVF-e1550658570601.png

Entretien exclusif avec Eléonore Devaud, Directrice RSE d’Altarea Cogedim

« Notre vision de la ville de demain : c’est une ville dense avec beaucoup de proximité et de mixité qui répond à l’enjeu du bas carbone. »

Pour l’épisode 8 de la saison 5 des Chroniques Urbaines™ sur le thème « RSE & Immobilier », Chroniques Urbaines™ a interviewé en exclusivité Eléonore Devaud, Directrice RSE d’Altarea Cogedim. Le renouvellement urbain en zone dense, la certification comme outil de sensibilisation ou les leviers de réduction de l’empreinte carbone, découvrez cette semaine les enjeux au cœur de la démarche RSE d’Altarea Cogedim.

Green SoluceEntretien exclusif avec Eléonore Devaud, Directrice RSE d’Altarea Cogedim
Image-4-e1550582163128.png

« La RSE est en quelque sorte l’art de conjuguer la complexité », entretien exclusif avec Valérie de Robillard, Directrice RSE de Nexity

Pour la deuxième interview exclusive de cette Saison 5 sur le thème « RSE & Immobilier », Chroniques Urbaines™ a interviewé Valérie de Robillard, Directrice RSE de Nexity. Engagement social, réduction de l’empreinte carbone et mise en place du comité de parties prenantes, cet entretien a été l’occasion d’aborder les sujets au cœur de la démarche RSE de Nexity. Revenons ensemble sur les temps forts de cet échange ! 

Green Soluce« La RSE est en quelque sorte l’art de conjuguer la complexité », entretien exclusif avec Valérie de Robillard, Directrice RSE de Nexity
batiment-connecte-900x450.jpg

Le digital au service du suivi de la performance RSE des bâtiments

Un reporting RSE pertinent doit se fonder sur des indicateurs factuels et quantifiés. Les acteurs de l’immobilier souhaitant communiquer sur les performances de leur parc de bâtiments se doivent donc de mettre en place les moyens appropriés pour récupérer les données pertinentes pour le suivi de leurs performances RSE.

Le Smart Building, ou Bâtiment Intelligent, a pour vocation de répondre à ces enjeux d’obtention, d’analyse et d’optimisation de la donnée.  En effet, une rupture technologique s’opère actuellement avec l’avènement de l’IoT1 (‘Internet of Things’ ou ‘Internet des Objets’ en français) et le développement des technologies associées : approche BIM et maquette numérique, déploiement de sondes autonomies à basse énergie permettant la remontée des données du bâtiment, suivi énergétique, système d’alerte en cas de panne, etc.

Green SoluceLe digital au service du suivi de la performance RSE des bâtiments
Visuel-2-1.jpg

Trois leviers essentiels pour une communication RSE réussie

Présenter les éléments de manière convaincante et crédible dans le cadre d’une communication sur le développement durable et la RSE aide à donner vie au contenu. Cela permet également que l’information sur la durabilité soit bien choisie et bien construite, et qu’elle reflète la personnalité unique de chaque entité, publique ou privée.

Green SoluceTrois leviers essentiels pour une communication RSE réussie
rawpixel-790897-unsplash-e1548165884309.jpg

Le pouvoir de création de valeur de la RSE

D’après une étude sur les enjeux économiques de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) de la Chambre de Commerce et d’Industrie de France (CCI France), le capital immatériel représente une part considérable de la valeur et de la réputation d’une entreprise. Le capital immatériel se réfère à l’ensemble des valeurs, compétences et techniques non quantifiables d’une entreprise. La RSE, au travers de la prise en compte des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), peut être un levier majeur d’amélioration de ce capital, et, à terme, contribuer à créer de la valeur économique.

Dans cet épisode de la saison 5 de Chroniques Urbaines™, nous avons sélectionné trois approches relevant de politiques RSE créatrices de valeur économique.

Green SoluceLe pouvoir de création de valeur de la RSE
visuel-1.png

Trois initiatives innovantes pour engager et fédérer les parties prenantes

Au cœur de la démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), les parties prenantes correspondent aux individus et aux organismes dont les intérêts peuvent être affectés directement ou indirectement par les activités d’une entité économique. Participant à sa vie économique (salariés, clients, fournisseurs, actionnaires), influençant ses choix stratégiques aussi bien en interne (syndicats) qu’en externe (associations) ou encore conditionnant son activité (communautés locales, collectivités locales, État…), les parties prenantes d’une entreprise peuvent être des acteurs privilégiés de la gouvernance négociée et participative d’une structure.

Souvent présentée sous la forme d’un dialogue continu, la consultation des parties prenantes, essentielle pour identifier les enjeux saillants et importants au plus proche du terrain, prend aujourd’hui de nouvelles formes pour engager plus efficacement l’ensemble de ces acteurs clefs dans la stratégie de l’entreprise. Qu’en est-il vraiment pour les acteurs publics et privés de l’immobilier ?

Green SoluceTrois initiatives innovantes pour engager et fédérer les parties prenantes
Visuel-1.jpg

Trois leviers d’actions pour une stratégie carbone efficace et innovante

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a rendu public le 6 décembre 2018 la dernière version de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC). Elle vise à définir le chemin de la transition écologique et solidaire vers la neutralité carbone en 2050. A l’heure où les États doivent se donner des ambitions grandissantes pour limiter les émissions de gaz à effet de serre (GES), le secteur de l’immobilier, un des principaux émetteurs, doit développer de nouveaux efforts pour atteindre les objectifs fixés, notamment au travers des politiques RSE ambitieuses.

Green SoluceTrois leviers d’actions pour une stratégie carbone efficace et innovante