Green Soluce en 5 mots

Penser l'immobilier et la ville durable de demain

Sur-mesure

Écoute

Proactivité

Innovation

Indépendance


next


Nos clients parlent de nous

  • "Green Soluce a une connaissance plus pointue des problématiques énergétiques et environnementales que d’autres acteurs du marché. De plus, le cabinet se distingue par sa fraîcheur et son esprit indépendant de startup."

    Odile ROUDAUT Senior Asset Manager, IVG Immobilien France
  • L'équipe de Green Soluce fait preuve de trois qualités qui font la différence : le dynamisme, la réactivité et la créativité. Green Soluce sait dès le début de son intervention poser les bonnes questions et avoir un regard critique sur les projets. On est certain d'obtenir des recommandations qui ne sont pas des « copiés-collés ».

    Christophe DUMAS Directeur Technique, SOGEPROM
  • « Green Soluce se démarque de par sa recherche de partenariats, afin d’offrir au maître d’ouvrage l’offre la plus complète possible par rapport à ses problématiques, au-delà de ses seuls besoins traditionnels. »

    Alice MEHEUT Directrice Générale, UBAT CONTROLE

next

Trois de nos dernières missions

Accompagnement à la définition du schéma directeur énergie et développement durable

Assistance à maîtrise d’ouvrage sur les certifications environnementales NF HQE 2016 et WELL pour un projet dans le QCA parisien

Accompagnement à la définition de la stratégie de verdissement du parc immobilier


next

Actualités

Visuel-épisode-7.jpg

La biodiversité, nouvel outil de bien-être au travail

Comme nous l’avons vu tout au long de la saison 3 de Chroniques Urbaines™, l’aménagement des espaces influe sur le bien-être au travail et donc sur la productivité de tous. Les collaborateurs ressentent cet impact au quotidien. Cette tendance n’est pas prête de s’arrêter puisque selon une étude de la Chaire Immobilière et Développement Durable de l’ESSEC de 2013, 40% des étudiants, et donc des potentiels futurs collaborateurs, seraient prêts à refuser une proposition d’emploi si les espaces de travail ne sont pas à la hauteur de leurs attentes. Parmi tous ces aménagements, l’intégration d’espaces naturels et la promotion de la biodiversité dans les espaces de travail sont des tendances de fond qui répondent à une nouvelle exigence des collaborateurs : un environnement plus « vert » pour un bien-être optimal.

Faire la promotion de la biodiversité au sein de l’entreprise

L’humanité toute entière entretient avec le reste du vivant des liens forts et indissociables. En ce sens, l’Objectif 15 du Développement Durable (ODD) porté par l’ONU promeut la défense et promotion de la biodiversité à l’échelle mondiale : « Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité« .

Dans le cadre de leur contribution aux ODD, les entreprises devraient ainsi davantage repenser leurs liens avec la nature. Ainsi, la bonne nouvelle pour les entreprises c’est que la défense et la promotion de la biodiversité peut conduire à un triple bénéfice pour tous : renforcer la cohésion d’équipe pour optimiser le bien-être au travail, redéfinir la culture d’entreprise et donner une dimension éthique auprès des employés et des clients. Certaines sociétés l’ont bien compris et mettent en place des initiatives telles que l’installation de ruches sur le toit de leurs bureaux pour renforcer les liens entre les collaborateurs et créer une synergie collective autour de la biodiversité. Ces démarches s’insèrent parfaitement dans une politique de RSE et de développement durable. Mais quelle est, pour les collaborateurs, l’influence réelle de la biodiversité sur leur quotidien au travail ?

La biodiversité au service de l’amélioration du bien-être au travail

Dès 1984, le chercheur Roger Ulrich démontre que, dans un hôpital, la durée de séjour des patients dure moins longtemps lorsqu’ils peuvent voir la nature par leur fenêtre que lorsque ce n’est pas le cas. D’autres chercheurs ont également étudié ces phénomènes dans le monde de l’entreprise. Ainsi, une étude de l’Université de Washington a mis en avant le caractère apaisant de la nature au travail. En quelques minutes, ses effets se font ressentir : abaissement de la tension artérielle et du rythme cardiaque, réduction de la crispation musculaire ou encore meilleure concentration. Enfin, des chercheurs de la faculté d’agronomie d’Oslo ont quantifié d’autres phénomènes. Par exemple, la présence de plantes dans des bureaux permettraient de réduire la fatigue des salariés de 20%, d’augmenter leur productivité de 12% et surtout d’améliorer la sensation de bien-être (+84%).

De la même manière, la biodiversité peut être au service d’une meilleure qualité de vie en zone urbaine, et notamment sur les lieux de travail. Ainsi, en sélectionnant des végétaux pour leurs vertus polluantes dans les espaces verts des entreprises, la biodiversité peut assurer un service de purification de l’air et de l’eau de pluie (par phytoépuration) autour du site, ce qui améliore significativement le bien-être des collaborateurs en améliorant la qualité de vie sur le site.

Ainsi, si les effets bénéfiques de la biodiversité sur l’humeur et la productivité des collaborateurs semblent prouvés, il ne reste plus qu’à déployer des infrastructures ou des initiatives sur le terrain pour que les entreprises puissent en tirer les bénéfices.

Faire entrer la biodiversité dans les entreprises

Jusqu’à aujourd’hui, les entreprises ont toujours essayé de faire entrer la nature sur leur site lorsque cela était possible, avec des espaces verts parfois anecdotiques devant l’accueil ou dans des patios inaccessibles. Toutefois, certaines entreprises vont plus loin en intégrant la nature dans les bureaux avec par exemple le concept de « Bureau fertile » qui permet d’installer dans les bureaux des plantes, des pièces d’eau ou même des arbres dans les espaces de travail. Mais la notion qui reste aujourd’hui délicate pour les entreprises, c’est bien la biodiversité. Pour cela, les entreprises développent de plus en plus de solutions innovantes faisant appel à la biodiversité tant les effets sur la productivité et sur le bien-être sont perceptibles.

Dans ce domaine, chacun a sa méthode pour développer la convivialité et le bien-être, en lien avec la nature. Chez Orange ou encore à la Caisse des Dépôts et Consignation, ce sont des abeilles qui apportent cette biodiversité ! A la Caisse des Dépôts, un groupe de salariés a lancé le projet « Bee Fun » en 2010 et aujourd’hui, 200 000 abeilles s’activent ainsi à la production de miel sur le toit du siège social, en plein cœur de Paris. Cette initiative a permis de renforcer les liens entre les collaborateurs, tout en les sensibilisant aux enjeux de la biodiversité sur leur lieu de travail. Dès les premières récoltes, le miel « maison » sera distribué aux salariés ou donné à des associations caritatives. D’autres insectes peuvent être fédérateurs et contribuer au bien-être des salariés. En installant des hôtels à insectes et en organisant des animations en lien avec eux (fabrication, inventaire d’insectes, etc.), les salariés peuvent se sentir investis d’une mission favorisant le développement de la biodiversité en zone urbaine.

De même, au-delà de l’installation de plantes vertes qui rendent l’espace agréable et convivial, l’installation d’un potager biologique ou d’autres types de cultures peut constituer un plus pour le bien-être et pour l’ambiance au sein des équipes. C’est une bonne occasion pour créer du lien entre collaborateurs tout en se détendant sur le lieu de travail le temps d’une pause.

Le Comité d’Entreprise peut également être un important catalyseur pour la biodiversité au-delà de l’enceinte des bureaux. Ainsi, en organisant des sorties ou des séjours environnementaux, le CE peut tisser des liens en incitant les salariés à vivre une expérience de découverte de l’environnement en groupe à travers des séjours nature. A titre d’exemple, des sociétés comme Arkema, Aéroports de Paris ou encore la Macif favorisent la découverte de la biodiversité en organisant des séjours en Baie de Somme pour les familles de salariés.

Ainsi, le potentiel de végétalisation varie selon les entreprises, même si l’implantation d’une entreprise en milieu urbain dense n’empêche pas de mettre en place des politiques en faveur de la biodiversité. Outre les espaces intérieurs, les toitures représentent un potentiel important, presque toujours sous-valorisé. Véritable solution pour végétaliser les villes les plus denses, un toit végétalisé doit avant tout être accessible aux salariés pour apporter une plus-value en termes de bien-être, ce qui n’est pas sans impacts techniques et économiques sur le projet, afin de satisfaire des questions réglementaires et de sécurité.

La biodiversité a donc un rôle important à jouer au sein de l’immobilier d’entreprise en direction directe des salariés. Que ce soit aux abords des bâtiments, sur les toits ou même au cœur des espaces de travail eux-mêmes, la biodiversité contribue à la qualité de vie au travail et donne aux entreprises une occasion forte de se mobiliser en faveur de cet enjeu de durabilité et d’attractivité.

Pour plus d’informations sur l’immobilier et la ville agile de demain, prenez contact avec Green Soluce et découvrez nos offres de services ici.

Vincent NagetLa biodiversité, nouvel outil de bien-être au travail
Visuels-épisode-6.jpg

Les matériaux de construction : nouvelle source de bien-être au travail ?

Les professionnels du bâtiment font aujourd’hui face à de nombreux nouveaux défis : être conformes aux nouvelles réglementations thermiques, être plus respectueux de l’environnement ou encore baisser les coûts de construction. En conséquence, les matériaux de construction ne cessent d’évoluer, de se perfectionner et d’innover pour répondre aux nouveaux enjeux d’efficacité énergétique. De plus, les bâtiments tertiaires doivent également s’adapter aux nouveaux modes de travail et être vecteurs de bien-être pour les utilisateurs, ce qui structure de plus en plus la construction et la rénovation de ces bâtiments, jusqu’aux matériaux utilisés. Comment alors les matériaux de construction deviennent-ils un élément constitutif du bien-être au travail ?

Vincent NagetLes matériaux de construction : nouvelle source de bien-être au travail ?
Visuels-ep05.jpg

Le pouvoir du collaborateur sur son environnement de travail

L’automatisation des organes de contrôle a peu à peu enlevé aux occupants le pouvoir sur leur environnement. Mais une nouvelle tendance émerge demandant à ce que la maîtrise finale soit remise aux mains des collaborateurs qui occupent quotidiennement le bâtiment, y vivent et y travaillent.

Vincent NagetLe pouvoir du collaborateur sur son environnement de travail
BenjaminAccueil